La ferme lombricole de la Ville-es-Botté ouvre ses portes

Lanouée - 26 Mars

Les mois de mars et avril sont les mois des jardiniers, qui vont commencer les semis, le potager, les plantations. « Ceux qui sont venus visiter la ferme lombricole du pays de Josselin l'année dernière ont pu découvrir une exploitation agricole idéale pour le jardinier », rappellent Gwénola et Pascal Picard, de la ferme lombricole située à la Ville-es-Bottés, organisateurs de portes ouvertes le samedi 29 mars.

Ici pas de pesticides, de fongicides ni d'autres produits chimiques, seulement du fumier, des déchets organiques et des lombrics... « Un million de lombrics dévoreurs de matières organiques vivent aujourd'hui dans sept andains de quarante mètres de long », explique le couple.

Lombricompost

Qui sont-ils ces lombrics ? Leur nom scientifique est Eisenia foetida, mais ils sont plus communément appelés vers rouge de fumier. Ils vivent à la surface du sol et mangent leur poids de nourriture par jour, jouant un rôle de dépollueur de matières organiques. Ces vers sont également prisés par les pêcheurs en rivière.

« C'est en passant dans le tube digestif du vers de terre que le déchet (fumier de cheval, bovin ou volaille) va devenir un tortillon, fabuleux fertilisant 100 % naturel, riche en éléments nutritifs, le lombricompost », précise Gwénola.

L'or noir du jardinier, de part sa texture, est considéré comme dix fois plus puissant que du compost classique. Il ne brûle pas les plantes, contrairement à un compost immature, régénère les sols appauvris, facilite l'enracinement et possède un fort pouvoir de rétention d'eau (300 %).

« Riche en champignons et bactéries, il est idéal pour le potager, les massifs de fleurs et gazons. » Les particuliers mais aussi les collectivités qui ont pu tester le lombricompost sont très satisfaits des résultats.

Gwénola et Pascal Picard proposent également le lombricompost aux maraîchers, horticulteurs et pépiniéristes, et des lombricomposteurs de fabrication 100 % française, très pratiques, qui permettent de réduire le poids des poubelles domestiques.

Samedi 29 mars, portes ouvertes de la ferme lombricole du pays de Josselin, à la Ville-es-Bottés, de 10 h 30 à 18 h.Tombola. Tél. 06 10 96 54 14 ou www.lombriculture.net. Le couple a invité « Jardins à la carte », avec Isabelle Guyot (de la conception à la réalisation de votre jardin) et le producteur Joël Mahé, avec plus de 40 variétés de camélias.


 

Un lombricomposteur en service à l'école Saint-Gildas

Guégon - 26 Novembre

Lundi, les classes de CM1 et CM2 de l'école Saint-Gildas ont reçu la visite de Guénola et Pascal Picard, agriculteurs à Lanouée, qui ont mis en service un lombricomposteur fourni par Josselin communauté. Ils leur ont expliqué l'anatomie du ver de terre, le tri des déchets, le fonctionnement du lombricomposteur, l'intérêt du compost et celui du thé de ver.

« Les enfants étaient très intéressés par l'intervention, ils ont observé des lombrics, des oeufs, ils ont trié des déchets... », explique Marie-Noëlle Gautier, la directrice de l'école. Ce lombricomposteur va être approvisionné par les déchets apportés par les enfants et le compost servira au jardin des élèves de maternelle.

Mûr-de-Bretagne. L’enthousiasme des visiteurs intact à la foire Biozone

Environnement dimanche 08 septembre 2013
 
 La ferme lombricole du pays de Josselin présente son composteur avec lombrics

 

C’est devenu une habitude ! La foire Biozone de Mûr-de-Bretagne accumule les bons points. Cette 28e édition s’est déroulée sans fausse note. Un ciel magnifique, un programme varié, des exposants nombreux et des visiteurs en pagaille. La deuxième foire biologique de France a encore tout bon ce dimanche.

Après une première journée à plus de 4 000 visiteurs, ce dimanche s’annonce tout aussi réussi. Dès les premières heures de la matinée, les allées fourmillaient de personnes.

Robinetterie économique, produits bien-être, poêle à bois ou à granules, plantes dépolluantes, confitures artisanales… Jusqu’à ce soir, il y en a pour tous les goûts et toutes les tendances. À chacun sa trouvaille !

 


 

Un lombricomposteur livré au centre de loisirs - Josselin

jeudi 16 mai 2013
Les enfants  sont initiés à la protection de l'environnement.

Pour réduire les déchets ménagers sur le territoire de Josselin, la communauté de communes a voté l'achat de lombricomposteurs auprès de la Ferme lombricole de Lanouée pour les installer dans les établissements scolaires ou au pôle jeunesse.

Hier, Gwénola Picard de la Ferme lombricole est venue livrer un lombricomposteur à l'accueil de loisirs en présence des vice-présidents, Françoise Le Moëlle, en charge des services à la personne et de Jean-Claude Lozé, en charge de l'environnement. « Les enfants sont plus sensibles et réceptifs à l'environnement fragile et cela permet de remonter l'information auprès des parents », soulignent les élus.

Avec tous les déchets (épluchures, marc de café...) et les matières carbonées (carton, journal), chaque ver dévorera quotidiennement entre la moitié et une fois son poids. « Au fur et à mesure que s'amenuise le volume des déchets, celui des déjections s'accumule dans le lombricomposteur, sorte de tour composée de plateaux encastrables et percés, pour permettre aux lombrics de se déplacer », explique Gwénola Picard.

Ne reste plus qu'à récolter le lombricompost, un fertilisant de la consistance d'un terreau destiné à nourrir les sols et revigorer les plantes du petit jardin aménagé pour les enfants du centre de loisirs.

Possibilité d'acquérir des lombricomposteurs au 02 97 75 65 43.