La lombriculture est une culture qui consiste en un élevage intensif de vers de terre du genre Eisenia Foetida ou vers de fumier et Dendrobena Veneta.

Ces vers sont spécifiques. Ce sont des épigés : ils vivent à la surface du sol et sont dévoreurs de matières organiques en décomposition. Ils mangent jusqu'à leur poids de nourriture par jour.

Les températures situées entre 15°C et 25°C sont idéales pour rendre les vers efficaces dans leur travail.

Ces mêmes vers sont d'excellents appâts pour la pêche en rivière.

Lombric - vers

Un lombric peut engendrer jusqu'à 250 descendants par an.

 

Le lombric n'a ni poumons ni branchies. Seule sa peau, toujours humide, lui permet de respirer : l'air traverse l'épiderme, approvisionnant le système sanguin en oxygène. Le lombric se couvre de mucus pour permettre à l'oxygène dissous de pénétrer dans leur circulation sanguine.

Ces vers sont hermaphrodites : chaque individu est à la fois mâle et femelle ; mais il faut qu'ils soient deux pour échanger leurs cellules mâles et ainsi féconder leurs ovules. Ils s'accouplent au niveau du Clitellum (zone gonflée située au tiers antérieur du corps) l'un contre l'autre tête-bêche.

 Accouplement - Lombrics

 

Après cet échange réciproque de semence, le clitellum va fabriquer des cocons qui enfermeront les ovules et les spermatozoïdes : c'est à ce moment-là qu'a lieu la fécondation. Après leur libération, l'incubation dure entre 15 à 20 jours, selon la température et l'humidité ambiantes.

Des cocons sortent un à quatre jeunes vers de couleur translucides qui se muent en rose rapidement, avant qu'ils ne prennent leur couleur définitive au bout d'une vingtaine de jours.

 Jeune lombric

Ces jeunes lombrics mettront 30 à 90 jours pour devenir adultes.

Les lombrics régulent leur population en fonction de la nourriture. Peu nourris, ils se reproduisent moins. Ils peuvent rester jusqu'à 6 semaines sans apport de nourriture,