Afin de revoir les évènements passés depuis l'ouverture de notre activité, voici un peu d'histoire.

 

Ouest-France/Accueil/Bretagne/Josselin

 

Semaine européenne de la réduction des déchets

Du 21 au 28 novembre, Josselin communauté proposera des ateliers gratuits autour du thème de la réduction des déchets. Lombricompostage ou compostage en tout genre sont au menu.

Josselin communauté en partenariat avec le Sittom-Mi (Syndicat intercommunal pour le transfert et le traitement des ordures ménagères du Morbihan intérieur) organise, pendant la Semaine européenne de la réduction des déchets du 21 au 28 novembre, quatre ateliers.

Le Sittom-Mi regroupe 8 communautés de communes (CDC), soit 101 communes dans tout le nord du département allant de Roudouallec, à l'ouest, à Malestroit, à l'est, ce qui représente une population d'environ 180 000 habitants.

Un programme commun

« Le Sittom-Mi a la compétence de traitement des déchets qui prévoit le traitement des ordures ménagères et le tri des déchets recyclables, confirme le vice-président de Josselin communauté, René Quelleuc, en charge de l'environnement. C'est la seconde année que nous proposons un programme commun d'interventions et d'ateliers pratiques et ludiques pour la mise en oeuvre de la réduction des déchets ».

Quels sont les objectifs ? Sensibiliser tout à chacun à la nécessité de réduire la quantité de déchets générée et donner des clés pour agir au quotidien aussi bien à la maison, au bureau ou à l'école, en faisant ses achats ou même en bricolant. Que ce soit chez les producteurs, en magasin, à la cantine, à la maison, le gaspillage alimentaire continue de gagner du terrain. Des tonnes d'aliments destinés à la consommation humaine sont ainsi détruites, jetées ou dégradées, à un moment de la chaîne.

« Aujourd'hui, les enjeux soulevés par ce gaspillage sont considérables, aussi bien en terme économique, social, éthique qu'environnemental », précise l'élu. « Chacun peut agir à son niveau. Nous le pouvons et vous le pouvez ! Il suffit parfois de changer un tout petit peu ses habitudes », ajoute Cindy Broussais, ambassadrice du tri et de la prévention à Josselin communauté.

Quatre ateliers gratuits sont proposés dès le samedi 21 novembre, de 9 h à 12 h sur le marché, démonstration du lombricompostage. Mercredi 25, atelier mosaïque de 14 h à 17 h, bibliothèque de Guégon, sur inscription (adultes et enfants à partir de 10 ans). Vendredi 27, cours de relooking de meubles chez Charlot de 18 h à 20 h, sur inscription pour adulte. Samedi 28, démonstration du recyclage à la déchetterie de Guillac de 10 h à 17 h. Renseignements et inscriptions au 02 97 22 24 90.


 

Des ateliers pour la Semaine de réduction des déchets

La communauté de communes et le Syndicat de traitement des déchets proposent des animations à l'occasion de la Semaine européenne de la réduction des déchets.

« L'objectif est de sensibiliser tout un chacun à la nécessité de réduire la quantité de déchets générée et de donner des clés pour agir au quotidien, explique Dominique Plat, vice-président chargé de l'environnement, des travaux et du développement durable. Nous avons quand même réduit nos déchets de 8,8 % depuis 2009. »

Une vingtaine d'ateliers et animations diverses gratuites sont proposés pendant cette semaine du 14 au 28 novembre, parmi lesquels, l'équipe de la CCPR, Gaëlle Le Roux, responsable technique environnement et développement durable et Fabien Farvor, chargé de mission, ont choisi 6 ateliers ou actions qui seront proposés dans les 5 communes de la presqu'île de Rhuys.

Je peins au naturel

Fabriquez vos propres peintures à partir des matériaux naturels, écologiques et non toxiques ; animé par Nathalie Boisseau, spécialiste de la peinture au naturel. Le mardi 17 novembre, de 17 h à 19 h, ateliers arts plastiques à l'Hermine. Réservation : 02 97 41 31 28.

Je fabrique mes objets en carton

Fabriquez vos décorations en dentelle de carton, atelier animé par Karton Breiz, de 17 h 30 à 20 h 30, le mardi 17 novembre, salle Marie-Le-Franc à Saint-Armel et à la maison des associations d'Arzon. Le mardi 24 novembre, même heure. Renseignements : 02 97 41 31 28.

Je découvre le compostage et le lombricompostage

Trucs et astuces de ces différentes techniques, animé par la ferme lombricole de Josselin, le mercredi 18 novembre à la salle polyvalente de Le Tour du Parc, de 9 h à 11 h. Réservation au 02 97 41 31 28.

Vente de composteur

Composteurs à prix préférentiels : 320 l, 13 € ; 600 l, 22 € à la CCP le mercredi 18 novembre, de 14 h à 17 h.

Visite du centre de tri des déchets recyclables

Venez découvrir ce que deviennent les emballages recyclables, triés au quotidien. Comment sont-ils valorisés ? Que deviennent-ils ? Rappelons que ce centre a été conçu pour être visité avec des animateurs qualifiés. Le samedi 21 novembre, de 9 h à 12 h, centre de tri-Venesys, 17, rue Dupuy De Lôme, ZI du Prat à Vannes, inscriptions au 02 97 42 66 75.

Je recycle mes anciens tee-shirts

Comment redonner une seconde vie à de vieux tee-shirts ou d'anciennes chemises en les transformant en robes, tuniques ou sacs tendance : atelier animé par la Petite Roberte. Le mercredi 25 novembre à la salle Kercaradec de Saint-Gildas-de-Rhuys. Inscriptions au 02 97 41 31 28.

Les autres animations proposées par le SYSEM sont consultables sur le site www.sysem.fr


 

Guichen. Quel avenir pour Culture Bio et son salon Ille et Bio ?

  • Frédéric Vanpoulle, co-président de l’association Culture Bio; Gérard Hocquet, trésorier; Élodie Daniel, chargée de l’organisation du salon Ille et Bio à Guichen. Frédéric Vanpoulle, co-président de l’association Culture Bio; Gérard Hocquet, trésorier; Élodie Daniel, chargée de l’organisation du salon Ille et Bio à Guichen. | Ouest-France

 

  • L’entrée de l’écopôle de Guichen, terminée à 75 %. Reste une partie de l’électricité, la plomberie, la menuiserie, les revêtements de sol et les finitions. L’entrée de l’écopôle de Guichen, terminée à 75 %. Reste une partie de l’électricité, la plomberie, la menuiserie, les revêtements de sol et les finitions.

L’association Culture Bio est en grande difficulté financière. Si l’écopôle de Guichen n’est pas repris avant l'audience du 14 décembre, elle pourrait être liquidée.

La 24e édition du salon Ille et Bio, consacrée au climat, a attiré près de 8 000 visiteurs les 10 et 11 octobre. Moins que les 12 000 personnes attendues. Ce qui n’a pas empêché un bon bilan financier. "On a eu moins de monde, mais autant de rentrées d’argent. Notamment grâce aux économies et au nombre d’entrées payantes. On en a eu autant qu’il y a 2-3 ans, détaille Frédéric Vanpoulle, le coprésident de l'association Culture Bio. Le bilan est conforme au prévisionnel, même si on n’a pas encore de chiffres précis."

Une solution avant le 14 décembre

De quoi sauver la prochaine édition ? En grande difficulté à cause du chantier de l'écopôle, débuté en 2011 et inachevé faute de financement, l'association a été placée en procédure de sauvegarde financière en décembre dernier. Cela permet de geler les emprunts et d'assurer le maintien en poste des quatre salariés. 

Depuis des mois, l'association cherche un repreneur. Et compte beaucoup sur les élus. Notamment ceux de Vallons Haute Bretagne communauté (VHBC). Elle a jusqu'à l'audience devant le Tribunal de grande instance de Rennes du 14 décembre pour trouver une piste. Parmi les solutions avancées, la reprise du bâtiment par une ou plusieurs collectivités ou par un privé. Frédéric Vanpoulle lance un dernier appel : "Si quelqu'un veut nous aider, qu'il se fasse connaître !"



Plantes en fête refleurit ce week-end à Kerplouz

Organisée par la Société d'horticulture du pays d'Auray, l'une des plus grandes foires aux plantes du Grand Ouest va vivre samedi et dimanche sa 27e édition dans le pré du lycée Kerplouz.

27 ans d'âge

Plantes en fête va vivre samedi 3 et dimanche 4 octobre sa 27e édition. Une foire aux plantes désormais très courue en Bretagne, qui attire entre 3 500 et 4 500 visiteurs. Du public familial jusqu'aux spécialistes les plus avertis en matière de plantes recherchées.

Organisée par la Société d'horticulture du pays d'Auray (SHPA), la foire aux plantes s'est implantée durablement dans le grand pré du lycée Kerplouz-Lassalle. Un endroit rêvé dans un environnement parfaitement adapté à l'événement.

Le rendez-vous des pépiniéristes

S'ils sont un peu moins nombreux cette année à investir le pré de Kerplouz, Plantes en fête est aussi le rendez-vous des pépiniéristes bretons. « Nous les visitons à longueur d'année, précise Cécile Thomas, vice-présidente de la SHPA. C'est un métier difficile soumis à la crise économique. Nous essayons d'en faire venir de nouveaux chaque année. »

Côté nouveautés, sur les 51 exposants participant à cette édition, on remarquera, par exemple, la présence de l'éditeur nazairien La Nef des Livres, de spécialistes du bonsaï en Morbihan et de l'association Parlons bonsaï, ou de Subtilessences, une créatrice d'essences aromatiques bio.

Enfants à la fête

Plantes en fête n'oublie pas les jeunes pousses. L'association pense aussi aux enfants (et à leurs parents) qui profiteront ce week-end d'animations spécialement conçues pour eux. « Les enfants vont s'initier à la plantation et à l'art floral, en concevant des bouquets modernes », indique Yannick Derrien, président de la société d'horticulture. De nombreux livres jeunesses seront aussi à disposition des enfants, afin qu'ils puissent découvrir le monde des plantes.

Quant aux parents, entre deux balades sur le site, ils pourront également aussi suivre des démonstrations de bouturage et d'art floral, et profiter du savoir-faire des membres de la société d'horticulture.

Pommes en vedette

La saison des pommes bat son plein. Plantes en fête leur fait aussi la part belle en proposant une impressionnante variété de pommes fraîchement récoltées dans le verger conservatoire de Saint-Dégan, à Brec'h. « Nous profitons de la foire pour mettre en lumière 120 variétés de pommes différentes et splendides. » Des pommes à croquer ou à déguster en compotes sur place.

Samedi 3 octobre, de 11 h à 18 h 30, et dimanche 4, de 9 h 30 à 18 h 30, parc du lycée de Kerplouz. Entrée : 4 €, gratuit pour les moins de 16 ans. Restauration rapide sur place et paella le dimanche. Pour tous renseignements complémentaires : www.hortiauray.com


 



Muzillac. La foire bio fait le plein de visiteurs dès l'ouverture

  • La foire bio de Muzillac a déjà fait le plein de visiteurs ce samedi. Elle se poursuit ce dimanche avec un programme d'animations varié. La foire bio de Muzillac a déjà fait le plein de visiteurs ce samedi. Elle se poursuit ce dimanche avec un programme d'animations varié. | DR
  • La foire bio de Muzillac a déjà fait le plein de visiteurs ce samedi. Elle se poursuit ce dimanche avec un programme d'animations varié. La foire bio de Muzillac a déjà fait le plein de visiteurs ce samedi. Elle se poursuit ce dimanche avec un programme d'animations varié. | DR

La foire bio de Muzillac a déjà fait le plein de visiteurs ce samedi. Elle se poursuit ce dimanche avec un programme d'animations varié.

Il faisait à peine jour, samedi matin, sur le parking de la médiathèque, que déjà c'était la foule. Tout devait être prêt pour l’ouverture de la 20e foire bio et l’accueil des 6 000 visiteurs attendus ce week-end.130 exposants ont animé, chacun avec sa spécialité, cet événement incontournable du bio en Morbihan.

Guénaelle Saffré, présidente de Terre en vie, et ses partenaires œuvrent, par cette manifestation, pour le soutien d’une agriculture respectueuse de l’environnement, dans laquelle consommateurs et producteurs se retrouvent.

C’est aussi le rendez-vous des créateurs de techniques innovantes en matière d’économie d’énergie. Pour le maire, Jo Brohan, la foire bio est une journée de rencontres et de découvertes, un retour au naturel. Michel Criaud, adjoint, y voit un espoir d’avenir et un ancrage dans le tissu local.

Des animations pour les enfants

Dans les jardins du Vieux Couvent, des ateliers ont permis aux enfants de travailler l’osier ou de pratiquer la chaîne du pain, depuis le grain de blé, le broyage, le façonnage du pain et la cuisson, sur les conseils de Richard, de l’association Les Turlupains.

Des innovations

Perlucine entretient un double objectif, la valorisation des coquilles d’huîtres et l’insertion socioprofessionnelle de personnes en difficulté. Les coquilles, actuellement jetées dans les bacs d’ordures ménagères, augmentent considérablement les coûts de traitement, alors qu’après broyage, elles pourraient être valorisées. Ce samedi, 1 500 visiteurs ont déjà été comptabilisés.

Au programme ce dimanche...

10 h. Ouverture de la foire.

11 h. « Travailler en collectif pour mieux vivre ensemble », avec Corinne Hervieux, MRJC Bretagne et ses invités. Un jeu : découverte des organisations collectives pour répondre aux problèmes actuels du monde agricole.

14 h. Concours de cuisine « The Farmer chef ». Dans le cadre de la campagne du Gab 56 « Bio et local c'est l'idéal », Terre en vie reconduit le concours de cuisine en partenariat avec le Club des chefs du Morbihan.

15 h. Conférence : « Gaïa, la Terre en colère ». Changement climatique. Du constat à l'action, que faire ? par Laurent Labeyrie, climatologue et Jean-Claude Pierre, cofondateur d'Eau et rivières de Bretagne et membre du réseau Cohérence.