Afin de revoir les évènements passés depuis l'ouverture de notre activité, voici un peu d'histoire.

 

La Roche-Jagu. Deux jours de fête des jardins ce week-end

L’année dernière, la fête des jardins a attiré environ 15 000 visiteurs.
    L’année dernière, la fête des jardins a attiré environ 15 000 visiteurs. | Ouest-France

Le Domaine départemental de La Roche-Jagu, à Ploëzal, accueille ce week-end la 12e fête des jardins en Côtes-d’Armor.

 

Le public pourra déambuler dans une exposition-vente regroupant une quarantaine de professionnels. Au programme : architectes-paysagistes, pépiniéristes, fournisseurs d’engrais biologiques, fabricants d’outillage de jardin, ou encore artisans d’art et de décoration du jardin.

La fête est l’occasion pour acheter plants, graines ou outils, et glaner quelques bonnes idées pour son jardin ou potager. Des animations sont également au programme : une trentaine de jeux en bois, un manège, maquillage pour enfants, etc. 

Du 8 mai au 27 septembre, l’exposition « Des hommes et des plantes qui soignent » s’installera à la Roche-Jagu.Pour l’occasion, les jardiniers du Domaine aménagent actuellement des jardins thématiques. Des œuvres qui seront à découvrir pendant la fête de ce week-end.

Ce samedi 2 mai, de 13 h à 19 h, et dimanche 3 mai, de 10 h à 19 h, au Domaine départemental de la Roche-Jagu, à Ploëzal.

Ferme lombricole Josselin Roche Jagu


 



28ème Journée des plantes au Jardin du Conservatoire botanique national de Brest

Vendredi 1er mai 2015, la 28e Journée des Plantes organisée par L’Arche aux Plantes animera le Jardin du Conservatoire botanique national de Brest. Grande foire aux plantes de référence en Bretagne, cet évènement est incontournable pour les passionnés et curieux de plantes.

  • 45 pépiniéristes : roses anciennes, fuchsias, arbustes de bords de mer, gingembres ornementaux, plantes carnivores...
  • Artistes à l’honneur au Pavillon d’accueil : aquarelles botaniques d’Aurore Colliou et exposition Poils aux plantes !d’Eric Jacquelin
  • Visites des serres tropicales
Ferme lombricole - Brest 2015

Le Végétal passion le week-end des 25 et 26 avril

  • Patrice Sauvage directeur de l'Issat (débout à gauche), Marie-Paule Périnel, présidente de la société d'horticulture du pays de Redon (à droite), avec les bénévoles : Gilbert Marsac, Joël Cheval, André Monvoisin et Jean Youinou.

Plus de soixante exposants attendront les amateurs de belles plantes et de beaux jardins, dans l'enceinte de l'Issat, à Redon, pour la 28e édition du salon. Une passion déclinée lettre par lettre.

 P comme Pépiniéristes

« Ce sont bien les pépiniéristes collectionneurs qui sont au coeur de ce salon, rappelle Marie-Paule Périnel, présidente de la société d'horticulture du pays de Redon, qui organise ce rendez-vous jardinier, depuis vingt-huit ans. Certes, il y a des stands qui proposent des outils de jardin, du paillage, des girouettes, etc. Mais ce que les visiteurs attendent, c'est de rencontrer des producteurs de végétaux, avec lesquels ils puissent discuter, et chez lesquels ils vont trouver LA plante qu'ils recherchent. »

Un groupe de l'association est tout spécialement dédié à la recherche de pépiniéristes et d'horticulteurs. « Nous faisons en sorte qu'il y est un maximum de diversité. » S'installeront, côte à côte, des spécialistes des plantes carnivores, des fushias, des légumes anciens, des plantes alpines, grasses, aromatiques, des orchidées, des rosiers, des hibiscus, des bégonias... Au total, 29 producteurs venus du Grand Ouest.

A comme Animations

Conférences, ateliers jardinage pour les enfants, expositions, greffage pour les adultes, démonstrations, jeux botaniques, visites, théâtre, les deux après-midi du week-end seront très animés. « Impossible de s'ennuyer », assure Marie-Paule Périnel. Tous ces ateliers sont gratuits.

S comme Santé

Des plantes à la santé, cela pourrait être une thématique du salon. Une conférence sur les soins externes par les plantes, de la botaniste Claire Bonnet, expliquera, par exemple, comment gommer une cicatrice, ou soigner un lumbago à l'aide de plantes sauvages. Il sera aussi question de plantes médicinales avec l'association Micamot, de cosmétiques naturels... Les plantes malades pourront bénéficier du regard de Philippe Munier, chroniqueur jardin pour France Bleu Armorique. Il suffit de venir avec un échantillon, pour bénéficier d'un diagnostic gratuit.

S comme Satisfaction

Le rendez-vous proposé par la société d'horticulture est grand public, tout en étant pointu. « Un salon ça se construit, pour donner satisfaction aux visiteurs autant qu'aux exposants. » Ainsi, les jardiniers confirmés pourront suivre la conférence sur la sélection variétale, ou des démonstrations de greffage d'arbres fruitiers et de châtaigniers. Les bricoleurs seront attentifs à la pose d'une couverture en chaume, réalisée par Thierry Renard, meilleur ouvrier de France. Pour les contemplatifs, un petit tour de l'exposition d'art floral Les reines du jardin s'imposera.

I comme Intelligent

Pour Marie-Paule Périnel, le succès du salon dépend de la qualité des exposants certes, mais aussi de la manière dont chaque visiteur peut vivre le salon. Chaque détail compte. « S'il est fatigué, il est moins réceptif, il s'en va. » Il a donc fallu penser à organiser l'espace pour permettre aux visiteurs de se poser. « Il y aura des chaises partout... » Pour ceux qui viennent faire des achats, pas de chariot, mais des brouettes pour faciliter le transport, et même une consigne pour laisser ses plantes et autres acquisitions et les reprendre au moment du départ.

O comme Organisation

« S'il n'y avait pas tous les bénévoles, il n'y aurait pas de salon », assure la présidente. L'organisation mobilise 70 personnes, pour le week-end des 25 et 26 avril. Il en faut à l'accueil, dans les différents lieux, bar, restauration, parking. Les bénévoles assurent aussi des démonstrations. Les élèves de 1re en bac pro aménagement paysager, du lycée de l'Issat, sont mis à contribution pour animer jeu et scène paysagère ; ceux de Notre-Dame participent à l'accueil.

N comme Nature

Le salon fait la part belle au naturel, à tout ce qui peut être imaginé pour rendre le jardin agréable à tous : les utilisateurs, mais aussi les insectes et les oiseaux, et pourquoi pas les lapins, les poules dans leurs maisons mobiles et même les moutons. Les visiteurs découvriront la recette du purin d'ortie, la fabrication de jardinières maison, l'art de faire un bon compost, de faire pousser des légumes...

Samedi 25 et dimanche 26 avril, de 10 h à 19 h, à l'Issat de Redon, rue de la Guichardais. 4 €, pass deux jours 5 €, gratuit pour les moins de 18 ans et les élèves de lycées horticoles.

Ferme lombricole - Redon


 

Ce week-end, Marché aux fleurs du parc des Dryades
  • Le Marché aux fleurs accueille 46 exposants dont une majorité de producteurs dans le superbe parc des Dryades.

La 11e édition du Marché aux fleurs de La Baule accueillera une quarantaine d’exposants, samedi 18 et dimanche 19 avril, au Parc des Dryades.

Parmi les 46 exposants, la priorité est accordée aux producteurs, dont un producteur de safran. Les promeneurs pourront également se procurer des produits dérivés, du miel au savon, en passant par les bijoux, et assister aux animations gratuites proposées par la Ville, particulièrement sur les chenilles processionnaires.

Samedi 18 avril, de 13 h à 19 h, dimanche 19 avril, de 9 h à 19 h, entrée libre, parc des Dryades. Inscriptions concours d’art floral, matériel fourni : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. , tél. 02 51 75 76 62.

Ferme lombricole Josselin La Baule


 

Fête du printemps des patrimoines : l'édition des records

 

Près de 100 exposants, un immense marché de producteurs et d'artisans, un espace restauration, des animations, des expos, des ateliers, des films et même une ferme d'animaux vivants de races locales : la 7e édition de la Fête du printemps des patrimoines promet un vrai week-end plaisir, les 11 et 12 avril.

Dès ce vendredi soir, à 20 h 30, à la Maison des associations, un film-débat sur la transition citoyenne marque le démarrage des festivités.

Participation monstre

De neuf exposants, il y a sept ans, les voici à quelque 95 participants aujourd'hui : Blandine Briot, responsable communication et animation de la ville, et Vincent Bouche, conseiller municipal très investi dans l'écologie et le développement durable, s'enthousiasment du succès grandissant, qui récompense cette manifestation pleurtuisienne qu'est la Fête du printemps...

« Fête du printemps des patrimoines, reprend Vincent Bouche, on y tient. Ce n'est pas spécifiquement une fête du jardinage, mais de tous les patrimoines, naturels et culturels, artisanaux et culturaux, techniques et humains, qui composent le territoire du futur Parc naturel régional Rance Côte d'Émeraude. »

À voir absolument

Blandine Briot renchérit : « Le travail de terrain porte ses fruits. Certains des participants de cette 7e édition sont relancés par Vincent, depuis plusieurs années ! Cela valait le coup et le public le verra, notamment en visitant le marché de producteurs ou la ferme des races locales. » Aucun doute qu'entre le mouton d'Ouessant ou des Landes, le porc breton, la chèvre des fossés, la pie noire ou le cheval de trait breton, les familles vont avoir du mal à tenir leurs enfants ! À moins que les adultes ne s'égarent côté poules ou lapins.

À côté de cette ferme vivante, le public pourra faire son gourmand : de la charcuterie fumée aux berlingots de mer, du safran aux glaces artisanales, de la bière aux jus et autres boissons, des fromages aux confitures et confiseries, chacun trouvera, ici, de quoi faire un vrai grand marché de qualité.

Et si l'appétit venait en dégustant, les visiteurs pourraient apprécier les plats à savourer sur place ou à emporter, de l'espace restauration.

Samedi 11 avril, et dimanche 12, à l'espace Delta (intérieur et extérieur) : samedi, de 14 h à 19 h ; dimanche, de 10 h à 18 h. Programme complet sur www.pleurtuit.com

 

Ferme lombricole Josselin - Pleurtuit