Afin de revoir les évènements passés depuis l'ouverture de notre activité, voici un peu d'histoire.

 


Ce dimanche 1er mai, 51 pépiniéristes s'implantent dans le haut du Stang-Alar, pendant que des artistes circassiens animent le bas du plus joli vallon du coin. C'est l'endroit où il faut être !


Repérés et sélectionnés par l'Arche aux plantes, 51 pépiniéristes producteurs, « de grande qualité », tiennent un stand dans la partie haute du vallon du Stang-Alar. Parmi les nouveaux, un stand de tuteurs girouettes, une entreprise spécialisée en soins des arbres ou encore un spécialiste en hortensias. Sur le stand de l'association, on trouvera des raretés, comme ce ravissant « rosier fraises des bois », un étonnant arbuste chilien à fleurs jaunes ou des bulbes géants d'Afrique du Sud.

Dimanche, de 9 h 30 à 18 h, au Jardin du conservatoire botanique national, gratuit.

Ferme lombricole Josselin Brest







Ouest-France/Accueil/Bretagne/Redon

Le 29e salon Végétal Passion continue ce dimanche 24 avril, à Redon

La société d'horticulture du pays de Redon a fait le pari qu'elle arriverait à installer son salon sur le site de l'Issat, en chantier depuis des mois. Elle a bien fait.

Dire que ce n'était pas gagné d'avance, c'est peu de le dire. Les organisateurs du 29e salon Végétal Passion ont fait un pari osé en maintenant leur salon sur le site de l'Issat de Redon, en chantier depuis des mois. Lundi, le site ressemblait davantage à un terrain de moto-cross qu'à un espace susceptible d'accueillir des horticulteurs, pépiniéristes et autres spécialistes des jardins. "C'est vrai qu'on a eu peur, raconte Marie-Paule Périnel présidente de la société d'horticulture qui organise l'événement depuis près de 30 ans. Heureusement personne n'a baissé les bras. Les personnels de l'Issat, ceux des entreprises et nos bénévoles ont mis les bouchés doubles pour rendre l'endroit accessible et aussi agréable que possible pour tous."

Le salon accueille 50 producteurs de végétaux, des professionnels du jardin proposent des accessoires de décoration, des idées d'aménagement, des matériels. Les associations font de l'information, organisent des démonstrations.

La compagnie de théâtre La Mouette propose aux visiteurs de leur chuchoter quelques vers sur le thème des fleurs et de la nature. La compagnie de théâtre La Mouette propose aux visiteurs de leur chuchoter quelques vers sur le thème des fleurs et de la nature. | OF

Ce dimanche, le salon est ouvert de 10 h à 19 h.  Deux conférences sont proposées à 11 h sur La nature au jardin, à 15 h, sur les arbres fruitiers. Une balade botanique est organisée à 15 h 30. De 14 h 15 à 18 h, des consultations pour plantes malades sont données par Philippe Munier, conseiller formateur en éco-jardinage, chroniqueur sur France Bleu Armorique. A voir aussi l'exposition d'art floral sur le thème de la mode.

Entrée rue de la Maillardaie, à Redon. Tarif: 4€, gratuit pour les moins de 18 ans.

Afficher l'image d'origine


Le Marché aux fleurs de retour au parc des Dryades à La Baule

Les 16 et 17 avril, la douzième édition accueillera une cinquantaine d'exposants issus du monde végétal, dans ce magnifique cadre baulois. C'est gratuit.

Le Marché aux fleurs, au parc des Dryades, à La Baule, est devenu le rendez-vous printanier qui marque définitivement la fin de l’hiver et le début de la nouvelle saison. Dans cet écrin de verdure, lieu unique et de plein air, végétaux locaux, bio ou d’exception, ainsi qu’accessoires d’aménagement extérieur jalonneront les allées du chemin piétonnier.

Des animations, conférences, spectacles et démonstrations sont proposés tout au long du week-end : le spectacle Lombric fourchu casse la graine, un atelier de fabrication de mangeoires pour oiseaux, ou de rempotage de plantes, mais aussi des démonstrations de compositions florales, etc. Samedi16 avril, de 13 h à 19 h, et dimanche 17, de 9 h à 19 h, au parc des Dryades, La Baule. Entrée libre.

Ferme lombricole Josselin La Baule 2016




8 000 visiteurs au Marché aux fleurs

La 14e édition du Marché aux fleurs, arts et nature, s'est achevée, comme elle avait commencé, sous un grain qui a précipité sa fermeture.

Les visiteurs ont été moins nombreux que l'an passé, environ 8 000 contre plus de 10 000 l'an dernier. Toutefois, les exposants se disent satisfaits dans l'ensemble. « La météo n'était pas favorable, c'était un week-end de grande marée. Mais globalement, nous avons bien vendu et reviendrons l'an prochain », résume un horticulteur, venu de la Manche.

Ferme lombricole Josselin Saint-Père 2016


Ouest-France/Accueil/Bretagne/Baud
 

La foire aux plantes a attiré de nombreux visiteurs

  • Devant la diversité de plantes et fleurs, les amateurs apprécient. Devant la diversité de plantes et fleurs, les amateurs apprécient. | 
La foire aux plantes et produits du terroir a connu un nouveau record d'affluence, dimanche, avec 1 315 visiteurs au parc du Scaouët, où avaient pris place cinquante-deux exposants.

« Nous sommes très satisfaits, nos projets de passage au numérique et l'achat de deux vidéoprojecteurs seront concrétisés pour la prochaine rentrée scolaire », confiait Yann Le Corps, président de l'association de parents d'élèves de l'école Sainte-Anne, organisatrice.

L'équipe pédagogique et les parents d'élèves, soit une cinquantaine mobilisée ce jour-là, assure que l'opération sera reconduite l'année prochaine.
Ferme lombricole Baud